Avoir recours à une doula durant sa grossesse

grossesse avoir une doula

Devenir maman et avoir un bébé en bonne santé, c’est le rêve de la majorité des femmes. Mais le processus est un peu long. Entre la grossesse, l’accouchement et les préparatifs divers pour l’arrivée d’un bébé, il y a de quoi se perdre. La maternité se poursuit d’ailleurs après la naissance, ce qui complique les choses surtout pour les futures mamans. Le nouveau-né a également besoin d’une prise en charge particulière et de beaucoup d’attention. Voilà pourquoi un accompagnement maternel est nécessaire, voire indispensable. La doula étant l’accompagnante à la naissance la plus qualifiée. Et détrompez-vous, il ne s’agit pas d’un personnel de santé ou un service de gynécologie obstétrique, mais d’une aide personnelle.

Une doula : c’est quoi ? 

La doula s’occupe de la mère et de son bébé en même temps. Elle est coach, aide maternelle, accompagnante et confidente. Ses rôles sont très variés, mais concernent la santé mère-enfant dans sa globalité. En fait, dans certaines cultures, la doula est obligatoire avant et après l’accouchement. Souvent, c’est la grand-mère, la sœur, la belle-sœur ou la belle-mère qui s’en charge du suivi pendant un temps indéterminé. Dans la culture grecque ancienne, il s’agissait d’une esclave.

Dans tous les cas, le but est d’apporter un soutien et une aide conséquente à la future maman. Il peut donc s’agir d’une personne ayant de l’expérience dans le domaine. Elle n’est pas sage-femme ni gynécologue, ni psychologique ni infirmière. Elle n’a pas forcément suivi de formation médicale. Elle va juste rester à son chevet durant la gestation et après la naissance, l’épauler, la soutenir… L’idéal serait une personne de confiance capable de lui apprendre les bébés de la nouvelle maman.

Ainsi, elle ne pratique pas de suivi médical, même si elle réalise un véritable suivi de grossesse. Mais qui peut demander une doula ? Tout le monde : une femme enceinte, une nouvelle maman, un couple avec un projet de naissance, une fratrie, une famille avec ou sans expérience avec les grossesses et les bébés. Dès lors qu’une naissance est en préparation, vous pouvez appeler une doula.

Appeler une doula : une excellente idée

La doula est fortement conseillée de nos jours. En effet, les mères peuvent souffrir de post-partum après la naissance de leur enfant. Surtout pendant l’accouchement difficile, elle a besoin d’un soutien psychologique. À noter qu’en France comme dans plusieurs pays européens, le métier n’est pas reconnu même s’il existe. Pourtant, tout prouve qu’il le devrait. L’Association des doulas de France se bat d’ailleurs pour cette cause.

A lire aussi :  Peut-on effectuer une prise de sang durant la grossesse sans ordonnance ?

Cela est d’autant plus valable pour les femmes enceintes qui n’ont pas de mari ou dont le co-parent est absent. Elles pourront gagner en sérénité, de quoi faciliter la naissance. Mais même si les deux parents sont là, une assistante maternelle et à domicile est toujours un plus. Si vos proches ne peuvent pas se déplacer ou se relayer, ce qui est normal, vous pouvez appeler une doula pour vous et votre bébé. Elle peut même vous accompagner durant l’accouchement si vous êtes seule à ce moment-là.

Bref, toutes les futures mamans peuvent demander une assistante maternelle dès la déclaration de grossesse ou les premiers mois de grossesse. Une doula serait plus que convenable. Cela est même essentiel pour la préparation mentale et physique. Certains pensent d’ailleurs qu’elle est indispensable bien avant la grossesse, dès que le projet de naissance est établi par les futurs-parents. Oui, la parentalité n’est pas que rose, elle a aussi son lot de stress et d’angoisse. Et cela commence dès le début de grossesse.

La place de la doula et ses qualités

Les mœurs et coutumes reconnaissent plusieurs faits. Les femmes enceintes ne devraient pas rester seules, par exemple, du moins pas jusqu’à leurs termes. Elles doivent être suivies de près, et parfois même en permanence. Elles ont besoin d’un accompagnateur pendant les consultations prénatales. Elles doivent être aidées et même parrainées pendant les premières semaines après la naissance de leur bébé. La doula est donc la solution la plus adaptée. 

Jusqu’à présent, les proches font office de doulas de substitution, si la nounou est reléguée à une personne tierce. En plus, cette dernière n’intervient, le plus souvent, que lorsque la mère reprend le travail. Le fait d’être suivi pendant et après la grossesse n’est aucunement un luxe, mais plutôt un besoin. La doula répond davantage à cela, même si elle est étrangère à votre famille. Elle peut même vous donner quelques méthodes d’accouchement traditionnelles. 

Sa capacité d’écoute, de partage, son sens de la responsabilité et son empathie sont autant de qualités que de compétences. Elle peut combler un manque affectif apparent pour vous aider à retrouver confiance en vous, par exemple. Sa capacité à transmettre les informations, à vous épauler et à vous rassurer est essentielle. Elle peut vous diriger vers les associations d’aide aux parents si besoin. Ce qui n’est pas souvent le cas avec un parent.

A lire aussi :  Analyse d'urine grossesse

Où trouver une doula ?

Vous pouvez louer les services d’une assistante maternelle, laquelle vous servira de doula. L’avantage, c’est la formation. Elle est souvent formée pour assister la mère pour les tâches quotidiennes mais non pas pour un service de gynécologie. Vous pouvez toujours demander une aide « plus maternelle » encore sachant que c’est un véritable suivi de proximité dont vous avez besoin. En plus, c’est le seul type de suivi des grossesses reconnu en France. Reste à le concilier dans le contrat de travail.

Si vous cherchez une vraie doula, fortement recommandée, vous pouvez choisir une praticienne sur le site de l’Association des doulas de France. Certaines sont formées, d’autres non. Elles peuvent vous aider à suivre la grossesse, vous accompagner lors des visites prénatales, préparer l’accouchement avec vous, etc. En plus, toutes les candidates ont signé la charte éthique. Elles sont donc neutres et professionnelles, et peuvent offrir le soutien, l’aide ainsi que l’accompagnement nécessaire.

L’association ne se limite pas à conseiller les futures mamans ou à présenter des doulas, mais aussi à les former correctement. Un tel praticien est tenu par le secret professionnel même s’il ne fait pas partie du corps médical. Vous pouvez encore demander des services atypiques, comme une expérience de naissance ou des exercices de respiration, des massages… Votre doula peut vous apprendre comment allaiter également. Tout cela doit être fixé lors de l’entretien individuel.  

Une doula formée : encore mieux

Même si aucune formation n’est encore véritablement reconnue, l’Association des doulas de France a fait l’effort d’en créer avec le concours de plusieurs organismes de formation indépendants. Le but est d’avoir des praticiens compétents et professionnels. Cela peut ouvrir la voie à une reconnaissance légale. L’on sait que les cours tournent autour de plusieurs sujets inhérents à la maternité :

●      Grossesse,

●      Accompagnement prénatal et postnatal,

●      Éthique de la profession,

●      Modalités d’exercice de la profession de doula,

●      Relation d’aide,

●      Allaitement,

●      Relation familiale,

●      Responsabilités diverses…

Le domaine d’intervention a également été fixé : toute la grossesse, la naissance et après la naissance pour une durée non limitée. Des notions en anatomie, en accouchement, en maternité, en sexualité et autres sont prodiguées. D’autres cours sont offerts concernant les rôles du père ou du co-parent ou encore le deuil périnatal, l’alimentation de bébé, la rééducation après la naissance, etc.

A lire aussi :  La grossesse au troisième trimestre : les derniers mois avant l'arrivée du bébé

On parle de deuil prénatal parce que la doula peut aussi être utile en cas de mortinaissance ou d’autres évènements inattendus. C’est le cas des suites de couches difficiles, de situations obstétricales, d’un bébé prématuré ou des malformations.

Bref, la nécessité d’un suivi des femmes enceintes par une doula n’est pas une révolution, mais un rappel. Si autrefois, cela était normal, c’est pour de bonnes raisons. La préparation à l’accouchement est meilleure ainsi, le travail est moins pénible tout autant que la période postnatale. Ce qui facilite l’intervention de l’équipe médicale en cours d’accouchement. Votre bébé et vous-même serez mieux pris en charge.

Un accouchement en douceur avec une doula

Même si certaines personnes pensent que cela n’est pas nécessaire, avoir sa doula lors de l’enfantement est une très bonne idée. Et ce surtout, si le père ou les proches ne sont pas encore arrivés. En fait, pour la femme enceinte, l’objectif est d’avoir une présence connue et une personne de confiance à ses côtés pendant ces heures de douleur et de bonheur. La doula peut vous accompagner en salle d’accouchement si vous le souhaitez. 

Ainsi, elle reste près de vous au moment où vous avez le plus besoin d’aide. D’autant plus, si vous avez opté pour un accouchement naturel, à la maison ou en centre hospitalier. La gestion de la douleur, du stress, de la peur et des appréhensions est meilleure. Cela facilite l’intervention du personnel médical. La majorité des enfantements avec une doula se passent d’ailleurs en douceur. C’est à vous de décider si elle va être présente pendant le travail ou durant le déroulement de l’accouchement.

Plus invraisemblable, le recours à une anesthésie ou à une césarienne est presque toujours évité lorsqu’une femme en travail est accompagnée par une doula. Accoucher sans péridurale et par voie basse est même possible. Le confort psychologique pendant l’accouchement est l’une des principales raisons, outre le fait d’avoir été suffisamment préparée durant la gestation. Cela est valable dans le cas d’un handicap physiologique. La bienveillance et la capacité à rassurer sont aussi d’autres causes.

Rédigé par: Maman

Je suis une jeune Maman, et si comme moi, vous êtes une jeune maman fan de nouvelles technologies et d'amélioration de son bien-être ? Alors le site agencema.fr est le site qu'il vous faut. J'essaie de répondre à un maximum de vos questions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.



Accédez aux guides d'achat de puériculture. La meilleure sélection d'accessoires bébés du moment