La masturbation d’une femme enceinte, ce qu’il faut savoir

masturbation femme enceinte

Toute femme pense que la masturbation durant la grossesse est interdite. Au contraire, ce sujet tabou peut s’appliquer durant la grossesse. Les activités sexuelles présentent effectivement des bienfaits sur la santé. Ce n’est pas parce que vous allez donner naissance à un bébé que vous ne pouvez pas vous masturber. Toutefois, dans certains cas, la femme devra les éviter surtout en cas de douleur.

Quels sont les effets de la masturbation sur la santé d’une femme enceinte ?

femme qui se masturbe

La sexualité ou plus précisément la masturbation durant la grossesse n’affecte pas la santé de la femme et du fœtus. Toutefois, lors de la pratique, la femme doit éviter certaines choses. Pendant les 9 mois de grossesse, chaque femme subit un changement sur son état physique et dans sa partie intime.

Ce changement varie selon la femme qui se sentira bien durant les premiers mois et éprouvera des moments de désir sexuel intense. La découverte d’une autre forme de sexualité et/ou un orgasme plus intense. De même, d’autres femmes subiront de la fatigue et des nausées. Les rapports sexuels ou la masturbation pourront aider la femme à remédier à ces effets secondaires. Ainsi elle restera belle durant sa grossesse car elle dormira mieux sans douleurs.

Pour les conditions psychologiques, la femme devient plus sensible durant la grossesse. Cette dernière amplifie les plaisirs sexuels de la mère. De plus, le sexe ou la masturbation libère de l’endorphine qui soulage les douleurs et augmente le plaisir. Pour le fœtus, les activités sexuelles en couple ne l’affectent pas. Effectivement, le liquide amniotique protège le fœtus.

Quels sont les cas qui empêchent la pratique de la masturbation durant la grossesse ?

Dans certains cas de grossesse, la masturbation peut engendrer des risques. La mère doit éviter toutes activités sexuelles. Les menaces de fausse couche ou les risques d’accouchement prématuré sont les circonstances durant lesquelles la femme doit éviter les rapports sexuels et la masturbation.

De même, la présence d’infection, le placenta prævia ou la dilatation ou le raccourcissement progressif du col de l’utérus interdisent aussi la pratique de la masturbation. Pour en savoir plus, les parents doivent consulter les médecins pour éviter tous les risques durant la grossesse de la femme.

Comment rallier la masturbation aux étapes de la grossesse ?

god et préservatif

Le corps de la femme change tous les trimestres pendant la grossesse. Les activités sexuelles doivent aussi suivre ce changement pour éviter les risques. Pour le premier trimestre de grossesse, la masturbation peut guérir les effets secondaires comme les nausées ou la fatigue. La mère doit alors se laisser submerger par ses désirs sexuels.

De même pour le deuxième trimestre, la mère peut se détendre sans les effets secondaires, mais ses désirs sexuels s’intensifient. Lors des activités sexuelles, le partenaire doit procéder doucement et délicatement. Lors de la masturbation, la femme doit éviter les vibrations.

Le dernier trimestre ne permet presque plus les rapports sexuels à cause du grandissement du ventre. La masturbation deviendra alors le meilleur moyen pour la mère de satisfaire ses désirs sexuels.

Toute seule ou avec votre partenaire, la stimulation du clitoris restera aussi la meilleure option. En effet, une pénétration vaginale à partir du septième mois de grossesse peut provoquer des saignements et des contractions.

Vidéo Youtube : En savoir plus sur la grossesse et la masturbation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.