La constipation chez un enfant / bébé

La constipation correspond à la diminution du nombre de selles (moins de 3 par semaines depuis au moins 2 semaines) ou à l’émission de selles très volumineuses et dures. L’enfant peut avoir mal au ventre, mal lorsqu’il fait caca ou manquer d’appétit. Lorsque sa constipation est ancienne et sévère, des fuites de selles dans la culotte peuvent survenir, ressemblant parfois à de la diarrhée: c’est le trop-plein qui déborde.
La constipation est souvent transitoire, au moment d’un changement du mode de vie ou d’alimentation, lors de la prise de médicament, ou lors de l’apprentissage du pot. Elle peut aussi être observée en cas de forte chaleur, de fièvre ou de déshydratation. Parfois, l’enfant se retient volontairement de faire caca s’il a mal à cause d’une fissure ou d’une anite. Rarement, elle traduit une maladie, mais il n’ y a pas lieu de s’inquiéter si le bébé ou l’enfant grandit et grossit bien.
Une constipation peut se compliquer d’une fissure anale, d’une fécalome, de troubles urinaires et de maux de ventre importants.

Vérifiez que vous préparez les biberons correctement: 1 mesure rase non tassée dans 30 ml d’eau (il ne faut pas mettre la poudre avant l’eau). Si vous allaitez, contrôlez que vous ne prenez pas de médicaments qui constipe.
Assurez-vous que les apports en eau de l’enfant soient suffisants, surtout en cas de forte chaleur et de fièvre.
Vérifiez que l’enfant ou le bébé n’a pas une inflammation au niveau de l’anus, des lésions ou des fissures.

Modifiez l’alimentation pendant 1 mois:
* Si vous allaitez, buvez beaucoup d’eau et mangez des aliments  riches en fibres.
* Si bébé est nourri avec un lait infantile, essayez un lait infantile type « transit » ou préparez 1 biberon quotidien rempli à moitié avec de l’eau riche en magnésium et calcium, type Hépar. Attention, comme cette eau est très enrichie de ces minéraux, elle ne doit pas être consommée en excès.

Chez le nourrisson ou l’enfant dont l’alimentation est diversifiée:
* Augmentez ses rations de fruits et légumes verts. Évitez les bananes, les coings et les carottes.
* Donnez-lui du pain complet et des céréales complètes.
* Augmentez ses boissons (beaucoup d’eau et éventuellement un verre d’Hépar pendant le repas.
* Proposez-lui, s’il n’a pas de reflux gastro-œsophagien, des fruits frais sans sucres ajoutés (poire, pruneau, pomme, orange).
* Évitez les sucreries.

Installez-le sur le pot ou sur les toilettes 1 à 2 fois/jour, tous les jours et de préférence après les repas: il doit être correctement installé sur un siège réducteur. Proposez-lui de la lecture ou des jeux pour l’aider à rester assis.

Ne stimulez pas l’anus pour que bébé fasse ses selles: vous risquerez de la blesser et sa constipation s’aggravera.

Qaund diminuer les risques de constipations ?
* Avec une alimentation équilibrée et une activité physique régulière.
* Avec des boissons abondantes en cas de forte chaleur.
* Par un apprentissage progressif du pot, pas trop précoce, sans forcer ni gronder.
* En allant à la selle régulièrement.
* En évitant le tabagisme passif.

[yasr_visitor_votes size= »small »]

[yasr_overall_rating size= »small »]

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.