Le nez qui coule chez un bébé / Comment moucher bébé

LA RHINOPHARYNGITE AIGUË 

La rhinopharyngite, appelée aussi rhume ou rhinite est une maladie virale, hivernale et bénigne. C’est la cause de consultation la plus fréquente en pédiatrie!

L’enfant ou le bébé éternue et son nez coule. Habituellement, il a de la fièvre à 38°C ou à 39°C pendant 2 ou 3 jours (plus d’infos sur la température de bébé), et son appétit est moins bon. Les sécrétions nasales, initialement transparentes puis jaune-vert, coulent sous les narines et au fond de la gorge. Elles provoquent alors une toux réflexe, principalement au réveil ou en fin de nuit lorsque l’enfant est mal mouché.

Bébé peut avoir le sommeil agité, car il ne sait pas bien respirer par la bouche ou n’arrive pas à garder sa tétine lorsque son nez est pris.
Parfois, il vomit des glaires et ses selles peuvent être liquides.

L’otite aiguë est une complication commune du rhume chez les nourrissons de moins de 2 ans, principalement ceux gardés en crèche: le nez bouché empêche l’aération de la trompe d’Eustache et les microbes se développent.

Dégagez le nez de bébé avant chaque repas, 4 à 6 fois/jour, à l’aide de sérum physiologique en dosettes. Utilisez un spray diffuseur d’eau de mer chez les enfants plus grands, avec des solutions hypertoniques si le nez est complètement bouché. Aidez-vous au besoin d’un mouche-bébé électrique, mais limitez son utilisation: il fragilise et irrite la muqueuse du nez et provoque parfois des saignements.

Fractionnez les tétés ou les biberons de bébé et faites-lui faire des pauses pendant l’alimentation. Ne forcez pas l’enfant à manger. En revanche, proposez-lui de l’eau à boire.

Lavez-vous les mains, aérez souvent et utilisez des mouchoirs jetables pour essuyer le nez de l’enfant.

Donnez à l’enfant du paracétamol si sa température est supérieure à 38°C ou 38.2°C.
Pulvérisez 2 fois/jour dans chaque narine un antiseptique nasal associé ou non à une solution de lavage ou à des oligoéléments pendant 3 à 5 jours. Ce traitement n’est pas systématique.

Évitez les décongestions pour le nez qui peuvent avoir des effets indésirables.
N’utilisez jamais de vasoconstricteurs ou médicaments qui stoppent l’écoulement du nez en spray, ni en comprimé, ni en poudre ou sirop: ils peuvent avoir des effets secondaires graves.

 

LE RHUME DES FOINS-LA RHINITE ALLERGIQUE

Le rhume des foins se caractérise par un écoulement du nez, habituellement transparent, des picotements, des éternuements et ils survient en général au début du printemps. Ils’associe parfois à une conjonctivite allergique (les yeux sont rouges, larmoient et démangent). L’allergène entre en contact avec la muqueuse nasale et entraîne une inflammation, une production excessive de mucus et des démangeaisons.
Une rhinite peut également être le symptôme d’une autre allergie respiratoire, par exemple à des acariens ou à des poils d’animaux. Plus rarement, elle est la manifestation d’une allergie alimentaire, d’une allergie aux médicaments ou encore d’une allergie à une piqûre d’insecte…

Un terrain atopique familial ou personnel est très souvent présent chez les enfants qui souffrent de rhinite allergique.

Lavez les fosses nasales de l’enfant matin et soir avec un spray antiseptique au soufre.  Évitez autant que possible l’exposition à l’allergène qui déclenche la rhinite. 

Donnez un antihistaminique si les symptômes sont très gênants, après avis de votre médecin. Ce dernier prescrira parfois un spray nasal anti-inflammatoire et antiallergique.

 

LES MOUCHAGES ET LAVAGE DU NEZ

Allongez bébé sur le dos et maintenez fermement sa tête sur le côté avec la paume de votre main. Placez votre pouce sous son menton pour fermer sa bouche au moment du lavage. Reposez-vous éventuellement sur lui pour ne pas qu’il bouge.
Introduisez l’embout de la dosette de sérum physiologique dans sa narine supérieure, légèrement inclinée vers le haut. Appuyez alors fermement sur la dosette, tout en maintenant la bouche fermée avec votre pouce: elle doit se vider à moitié et le liquide doit ressortir par la narine du dessous.

Attention à ne pas trop enfoncer la dosette dans la narine pour éviter les saignements.

Tournez la tête de bébé de l’autre côté et renouvelez l’opération, puis asseyez-le et essuyer son nez avec un mouchoir jetable.

S’il a le nez pris, vous pouvez réaliser un deuxième lavage sans délai.

Lorsque bébé est enrhumé, lavez-lui le nez 4 à 6 fois/jour, avant les repas pour éviter qu’il vomisse et avant de le coucher.

S’il n’a pas le nez encombré, mais que vous voulez décoller les sécrétions collées, instillez une goutte de sérum physiologique dans chacune des deux narines et essuyez à l’aide d’une compresse.

Quel type de mouche bébé utiliser ?

Il y a divers types de mouche bébé, il y en a bien un qui vous plaira plus qu’un autre 🙂

Le mouche bébé par aspiration :
Vous avez l’embout du tuyaux dans votre bouche, vous placez l’autre embout du mouche bébé dans la narine de votre bébé et vous aspirer, la sécrétion nasale reste piégé dans le réservoir prévu à cet effet. Vous avez rien à craindre 🙂
Cliquez sur l’image du mouche bébé que je vous conseille pour connaître son prix et le recevoir rapidement.

 

Le mouche bébé électrique :
Le principe est le même qu’un mouche bébé manuel, il aspire les sécrétions nasales. L’avantage du modèle électrique est que vous n’avez pas à aspirer par vous même. Il suffit de mettre l’embout dans la narine de bébé et de mettre en marche le mouche bébé électrique. Très utile et plus pratique a nettoyer. Découvre celui-ci en cliquant sur la photo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.