La varicelle

La varicelle est la plus fréquente des éruptions fébriles de l’enfant et survient par petites épidémies dans les crèches ou les écoles: l’enfant est grognon,fatigué et légèrement fébrile à 38°C ou 38,5°C. Les boutons apparaissent les uns après les autres sur l’ensemble du corps et pendant plusieurs jours. Il se localise volontiers au niveau du cuir chevelu, parfois dans la bouche ou les organes génitaux. Ils démangent intensément et peuvent occasionner des insomnies et des réveils nocturnes. Leur évolution est caractéristique: le point rouge se remplit de liquide et donne l’aspect d’une bulle, qui se rompt en quelques jours, sèche et forme une croûte.  De temps à autre, les boutons se surinfectent. Des petits ganglions dans le cou son habituellement palpés.

Exceptionnellement, la varicelle peut récidiver.

C’est une affection bénigne dans la plupart des cas, mais qui peut être grave chez les personnes avec un déficit immunitaire ou prenant des médicaments comme des corticoïdes ou des anticancéreux et chez la femme enceinte.

Assurez-vous que l’entourage proche de l’enfant ne risque pas de faire,une varicelle grave ( femme enceinte, personne souffrant d’un déficit immunitaire recevant un traitement par corticoïde… ). Si c’est le cas, il doit contacter au plus vite son médecin.

Coupez ras les ongles de l’enfant et lavez-lui les mains, afin d’éviter la surinfection des boutons et les cicatrices inesthétiques.

Après la toilette, séchez les boutons en les tamponnant délicatement à l’aide d’une serviette-éponge.

Prévoyez des repas frais et mixés si l’enfant vous dit avoir mal dans la bouche. Proposez-lui souvent à boire.

Désinfectez les boutons avec un antiseptique incolore (spray de chlorhexidine par exemple) 2 à 3 fois/jour si les boutons suintent ou deviennent purulents. N’utilisez pas d’antiseptique coloré qui masque les lésions ni de talc, de crème ou de pommade qui favorise la surinfection.

Donnez du paracétamol s’il a de la fièvre. L’aspirine et les antihistaminiques non stéroïdiens sont formellement contre-indiquées: ils peuvent être à l’origine d’une défaillance gravissime de tous les organes.

Administrez un antihistaminique si les démangeaisons surviennent.

 

[yasr_visitor_votes size= »small »]

[yasr_overall_rating size= »small »]

Articles que vous aimerez aussi...:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *