Marche et démarche chez un enfant

L’acquisition de la marche

Bébé se dresse seul sur ses pieds entre l’âge de 6 mois et demi et 10 mois et demi et commence à se déplacer debout en se tenant aux meubles ou à vos mains vers 10 ou 12 mois.

Il fait habituellement ses premiers pas seul vers 1 an. Certains sont plus précoces et se lâchent vers 10 mois, d’autres moins téméraires n’y arrivent qu’à 15 mois. La plupart des anomalies des pieds ou des déviations des jambes n’entravent pas l’acquisition de la marche.

 

 

 

apprendre-a-marcher

L’apprentissage de la marche

L’apprentissage de la marche peut se faire pieds nus ou chaussé. Les souliers montants, assurent une meilleure stabilité de la cheville, ne sont pas indispensables. Par ailleurs, les « trotteurs » n’apprennent pas à l’enfant à marcher et leur utilisation est controversée, car il peuvent être responsables d’accidents domestiques ( le plus grave étant la chute dans l’escalier). Certains pays, comme le Canada, en ont même interdit la commercialisation ! Ne les utilisez donc pas avant l’âge de 7 ou 8 mois et balisez consciencieusement le parcours de bébé si vous choisissez de vous en servir. Veillez également à ce que ses deux pieds soient à plat au sol et ne l’y laissez pas plus de 1 heure/jour.

 

demarche-bebe

La démarche

Pendant les premiers temps, la démarche du petit enfant peut être surprenante, immature : il peut se dandiner, sautiller, avancer sur la pointe des pieds, tomber, s’emmêler les jambes, marcher avec les pieds tournés vers l’intérieur…Tout cela rentre habituellement dans l’ordre en quelques mois.

Une boiterie chronique doit en revanche faire suspecter une luxation congénitale de hanche ou une inégalité de longueur des membres inférieurs.

 

Prévoir une consultation avec votre pédiatre si votre enfant tombe ou perd l’équilibre souvent ou s’il ne marche toujours pas après l’âge de 15 mois : il peut souffrir d’une maladie musculaire, d’une pathologie neurologique ou encore d’un problème de vue.

 

Prévoir une consultation avec un orthopédiste :

*s’il boitille depuis toujours : il peut présenter une anomalie du bassin (comme la luxation des hanches), une inégalité de longueur des jambes ou une raideur musculaire.

*s’il marche toujours sur la pointe des pieds ou si sa démarche vous semble toujours anormale après l’âge de 18 mois.

*si ses pieds s’emmêlent toujours après l’age de 11 ans.

 

 

 

[yasr_visitor_votes size= »small »]

[yasr_overall_rating size= »small »]

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.