Enfant malade, que faire en cas de température élevée ?

Tous les parents se soucient de la santé de leurs enfants. Les mamans paniquent pour une moindre montée de température, car c’est un signe que l’enfant ne se porte pas bien. Que faire en de telle circonstance ? Qu’elles sont les dispositions à prendre quand bébé est malade et que sa température augmente ? Autant de questions que toutes mères de famille doivent forcément se poser quand leurs petits chérubins tombent malades. Voici les premiers gestes à adopter.

La fièvre, c’est quoi ?

Avant tout, sachez que la fièvre en elle-même n’est pas une maladie. Par contre, il faut suivre l’enfant de près, car cela signifie que son organisme lutte contre une infection bactérienne ou virale. Et si sa température augmente, c’est que son système immunitaire fonctionne normalement, mais excessivement. Si la température est élevée (à partir de 38°C), ce n’est pas forcément dû à une aggravation de l’infection. L’essentiel est de suivre de près l’état général de l’enfant malade. Est-il somnolent ou irritable ? Si votre enfant se comporte comme d’habitude, ne vous inquiétez pas trop. Mais s’il somnole, manque d’appétit et que son comportement s’affaiblit, consultez immédiatement un pédiatre.

Que faire en cas de fièvre ?

Comme nous l’avons vu ci-dessus, la fièvre n’est pas toujours révélatrice de maladies graves. Toutefois, sachez que la température corporelle normale d’un enfant varie entre 36,6°C et 38°C. Si elle excède 38°, que faire en cas de température de son bébé ?

  • Prendre sa température par voie rectale, buccale ou axillaire toutes les 20 minutes avec un thermomètre pour bébé : la température ne doit pas excéder les 39°C et s’il a déjà consommé un médicament, la température dit impérativement diminuer dans l’heure qui suit. Sinon, alertez le médecin.
  • Offrir à l’enfant un environnement calme pour qu’il puisse se reposer, dans un lieu aéré (entre 21 et 23°C) mais sans courant d’air (Plus d’infos dans notre article : comment garder propre la chambre de bébé).
  • Ces vêtements doivent être légers et secs pour mieux évacuer la transpiration. Si l’enfant frissonne, il faut le couvrir légèrement.
  • Lui donner à boire tous les quarts d’heure. Privilégier la soupe aux légumes pour le repas et éviter les boissons froides.
  • La température du corps doit être égale de la tête aux pieds. Ainsi, passer une débarbouillette d’eau tiède sur les parties les plus chaudes. Attention, le courant d’air est très dangereux. Ne jamais utiliser de ventilateur dans la pièce où se trouve l’enfant.
  • S’il refuse de manger, ne le forcez pas, mixez la nourriture pour qu’il puisse au moins boire le contenu.
  • Ne lui donnez pas un quelconque médicament sans l’avis d’un médecin, et surtout pas d’ibuprofène pour les bébés de moins de 6 mois.
  • EN CAS DE CONVULSION : ne paniquez pas. C’est tout à fait normal en cas de hausse subite de température, même si le phénomène est impressionnant. Par contre, si le cas se présente, dirigez-vous vers le centre de santé le proche de chez vous.

Dans tous les cas, mieux vaut prévenir que guérir. Assurez-vous que vos mains et celles de vos enfants sont toujours propres. Si une personne de votre entourage présente des symptômes de fièvre, limitez ses contacts avec vos enfants. Respectez les vaccins contre les maladies infectieuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.